Stupeur et attachements

Le jeudi 24 novembre 2016, Mélanie Gourarier a prononcé la conférence « S’attacher aux enfants. Une anthropologie de la paternité » à la Maison Franco-Japonaise (Tokyo).

Son intervention – inscrite dans le cycle « Anthropologie des passions » que coordonne Jean-Michel Butel – a trouvé un écho particulier au regard du contexte juridique japonais, où le partage de l’autorité parentale n’existe pas, et où la paternité est érigée en question publique majeure, discutée par les médias, les politiques et les scientifiques.

Mélanie a été discutée par Masako Ishii-Kuntz, professeure à l’Université d’Ocha no mizu (Tokyo) et directrice du Centre de recherche sur  le genre.

Plus d’informations disponibles ici.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *