Expériences de la GPA

Vient d’être publié aux Presses universitaires du Québec un livre collectif qui entend faire le point sur l’expérience de la gestation pour autrui dans différents contextes nationaux (Canada, France, Belgique, Israël, Inde, Etats-Unis, Espagne). Les auteur.es viennent d’horizons disciplinaires différents : ils et elles sont sociologues, anthropologues, spécialistes de travail social, juristes, psychologues. Toutes et tous font état de recherches empiriques, fondées sur des enquêtes de terrain auprès des différents acteurs de la gestation pour autrui : des parents, des équipes médicales, des magistrats et, bien entendu, des femmes qui ont porté un enfant pour autrui et des femmes qui ont donné leurs ovocytes. Ce livre, qui est une première en langue française, en proposant d’examiner de près l’expérience concrète d’une GPA par les différents acteurs, permet de prendre ses distances avec la polémique et de réfléchir sereinement et de façon informée aux différents enjeux de la GPA.
Jérôme Courduriès a co-dirigé le livre avec deux collègues québécois, Isabel Côté et Kevin Lavoie avec lesquels il a écrit une introduction substantielle. Il est également l’auteur d’un des chapitres.

Le livre a bénéficié pour sa publication du soutien du programme ETHOPOL.

Cliquez ici pour le sommaire.

 

(billet rédigé par Jérôme Courduriès)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.